Your browser is out of date!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Try Firefox or Chrome!

Apprentissage de la prière

Il faut tout d’abord formuler dans le cœur l’intention d’accomplir la Sâlat en question, en vouant totalement son culte à Dieu seul.

lapriere1

On se tient debout, le visage tourné vers la Mecque puis on lève les deux mains à la hauteur des oreilles, en disant :

« Allahu akbar »

« Dieu est le plus Grand »

lapriere2

Puis on place les deux mains sur sa poitrine, en commençant par réciter la sourate al-Fatiha :

Al hamdu li-llahi rabbi l’alamin
Arrahmani rrhahim
Maliki yawmi ddin
Iyyaka na’budu
Wa iyyaka nasta’in
Ihdina ssirata-l mustaqim
Sirata-lladina an’amta ‘alayhim
Gayri-l magdubi ‘alayhim
Wa la-ddallin

 

Amin

 

Ensuite, on récite une sourate ou quelques versets du Coran, excepté pour la 3ème et 4ème raka’at.

lapriere3

Inclinaison :

Après quoi on dit « Allahou Akbar », et on s’incline, les mains touchant les genoux, en disant :

« Subhâna Rabbi l-‘Azim » (trois fois)

Ce qui signifie : « Gloire à Mon Seigneur, Tout-Puissant »

lapriere2

On se redresse, et on dit :

«  Sami’a l-lâhu liman Hamidah,Rabbanâ wa laka l-hamd »

lapriere4

 

Prosternation :

On se prosterne, le front et les mains touchant le sol et on dit :

« Subhâna rabbi l-a’lâ » (Trois fois)

« Gloire à mon Seigneur, le Très Haut »

lapriere05

On se relève en disant « Allahu Akbar«  puis « Rabbi ghfirli«  qui signifie « Seigneur, Pardonne moi »

lapriere4

 

Prosternation :

On se prosterne à nouveau, le front et les mains touchant le sol et on dit :

« Subhâna rabbi l-a’lâ » (Trois fois)

« Gloire à mon Seigneur, le Très Haut »

Puis on se redresse, la première raka’at est terminée. Il faut refaire la même chose pour la deuxième.

lapriere6

Après la seconde raka’at, on fait le Tachahoud, en position assise. On doit dire les paroles suivantes, tout en tournant l’index de la main droite.

At-tahiyyâtu lillahi wa salawattou wa tayyibate, assalamou ‘alayka ayyouha nabiyyou wa rahmatou llahi wa barakatouh, assalamou ‘alayna wa ‘ala ‘ibadi llahi salihin, ach hadou alla ilaha illa llah, wa ach hadou anna Mohammadan ‘abdouhou wa rassoulouh.

A Allah les salutations, les prières et les bonnes œuvres. Le salut soit sur toi, ô Prophète, ainsi que la grâce d’Allah et sa bénédiction ; que le salut soit sur nous et aux vertueux serviteurs d’Allah. J’atteste qu’il n’y a d’autre Dieu qu’Allah, j’atteste que Mohammad est son serviteur et son Messager.

Si on doit faire d’autres raka’ats, on se relève, sinon on conclut avec le deuxième tachahoud.

Allahouma sali ‘ala Mohammad wa ‘ala ali Mohammad Kama sallayta ‘ala Ibrahim wa ‘ala ali Ibrahim, wa barik ‘ala Mohammad wa ‘ala ali Mohammad kama barakta ‘ala Ibrahim wa ‘ala ali Ibrahim, Innaka Hamidoun Majid.

Ô Allah, répands tes bénédictions sur Mohammad et sur la famille de Mohammad comme tu l’as fait pour Ibrahim et la famille d’Ibrahim. Ô Allah, bénis Mohammad et la famille de Mohammad comme tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, parmi les habitants de l’univers. Certes tu es louable et glorieux.

salat7

On termine par les salutations finales en tournant la tête à droite, puis à gauche en disant :

 »As’salamu ‘alaykom Wa rahmatullahi Wa barakatuh »

Salutations et paix sur vous, ainsi que la miséricorde d’Allah